Comment lever des fonds ?

iPaidQue des conseils pour lever des fonds

Il n’est pas facile de lever des fonds en France lorsque vous démarrez une entreprise et démarrez une entreprise.

Rien de plus difficile que de se jeter dans la bouche du loup sans crainte et de connaître les possibilités de lever des fonds pour tout le monde… Qui contacter ? A quel stade de développement ? Le crowdfunding est-il une bonne solution ? Que présenter ? Il y a beaucoup de questions…

A lire en complément : Gagner du temps sur la facturation

Tout d’abord, vous devez savoir qu’en tant que startup, vous n’êtes pas dans une position de force. Si vous comparez la situation à la loi de l’offre et de la demande, l’offre est beaucoup plus faible que la demande, ce qui signifie que vous êtes dans une position de faiblesse. C’est à vous de vous démarquer !

Phase 1 : Présentation du projet

Commencez par présenter votre projet d’abord à un moment opportun pour attirer des investisseurs dans votre entreprise :

A voir aussi : Pourquoi installer sa Dark kitchen ?

  • Lorsque votre projet montre des signes de force : augmentation du chiffre d’affaires, nombre de clients, visiteurs, inscrits… selon l’entreprise. Vous devez également savoir que pour témoigner de ce progrès, nous devons bien sûr présenter des chiffres !
  • Lorsque vous avez une marge d’au moins 9 mois d’argent comptant. La collecte de fonds peut être longue et fastidieuse, alors planifiez à l’avance pour ne pas être pris à court !
  • Quelques dates annuelles comme avant la fameuse déclaration ISF pour les Business Angels qui en bénéficient, vers la mi-mai pour récupérer quelques billets tardifs. Au début de l’année également pour toutes les questions relatives au financement public : les allocations du BPI en particulier ne sont pas illimitées et les budgets annuels sont parfois adoptés bien avant le mois de décembre.

Une fois la période déterminée pour votre collecte de fonds, il est maintenant nécessaire de préparer ce que vous allez présenter. Cette opération nécessite une phase préparatoire importante. Alors prenez votre temps !

Que présenter à ces investisseurs ?

  • LePLAN D’AFFAIRESincontournable. C’est à vous de présenter le nombre maximum d’éléments qui mettront en valeur votre projet. Vous trouverez de nombreux exemples sur les moteurs de recherche. Le site web LegalStart.fr redéfinit toutes les étapes à réaliser.
  • Unrésumé : la petite sœur du plan d’affaires. Un résumé du plan d’affaires avec les informations les plus pertinentes.
  • Emplacement : Prenez soin de votre PowerPoint pour présenter votre projet.
  • Unmodèle financier : vous devez être en mesure de justifier votre besoin de financement.
  • Idéalement, unlien versune présentation de votre produit

Comment contacter un investisseur ?

Bien sûr, vous n’êtes pas censé contacter tous les types d’investisseurs. Il est beaucoup plus logique de se concentrer uniquement sur les investisseurs qui pourraient satisfaire vos besoins, et ainsi éviter de perdre du temps à contacter n’importe qui !

Voici les les différents types d’investisseurs en fonction de la maturité de votre projet :

  • L’ argent de l’amour et l’aide publique : pour les projets en phase de démarrage.
  • Business Angels — Fonds de démarrage et financement participatif : pour des projets qui se développent progressivement.
  • Fonds de capital de risque : pour les projets présentant un potentiel de croissance important.

L’ idéal, et quel que soit le fonds d’investissement qui vous intéresse est d’être recommandé par quelqu’un à qui les investisseurs peuvent faire confiance !

Une fois que les investisseurs ont été contactés, c’est à vous de jouer pendant les rendez-vous ! De 2 à 5 rendez-vous, selon le type d’investisseur, il est temps de placer vos pions et de jouer vos best-cards !

ARTICLES LIÉS