Conseils pour réussir son entretien d’embauche commercial

« Parlez-moi de vous ! » une question incontournable lors d’un entretien d’embauche. Pour réussir à décrocher un poste de commercial dans une société, il faut déjà convaincre le recruteur. Voici quelques conseils pour ne pas faire d’impair !

A voir aussi : Le meilleur lieu pour des événements réussis à Nantes

Soigner sa présentation

Lors d’un entretien d’embauche, le recruteur dispose déjà du CV du candidat. Il n’est donc plus nécessaire d’en réciter les grandes lignes, mais de le convaincre sur la véracité des propos mentionnés. Le candidat devra alors illustrer son leadership et son aptitude à communiquer en tant que commercial, ainsi que convaincre sur ses réelles compétences. Cette présentation justifie de ses capacités à séduire, informer et convaincre.

Astuce : Au lieu d’affirmer maîtriser telle ou telle compétence gratuitement, mieux vaut donner du concret en détaillant la mise en œuvre dans une expérience précédente. Rien de tel que le discours par preuve pour convaincre un recruteur.

Lire également : Comment gérer ses factures d’entreprise 

Opter pour le storytelling pour convaincre

Le storytelling ne devrait pas avoir de secret pour un candidat au poste de commercial. Le principe est simple : raconter une histoire, partager une expérience, capter l’attention du public. Si cette méthode est un excellent argumentaire commercial, elle est tout aussi efficace lors d’un entretien.

Pour plus d’efficace, il est possible de s’inspirer du Cercle d’Or selon Simon Sinek, soit construire sa présentation en suivant la chronologie de question suivante : pourquoi, comment et quoi ?

Justifier les compétences par des résultats concrets

Pour passer outre le côté beau-parleur, il est judicieux de gagner la confiance du recruteur en évoquant sa méthodologie de travail. Il peut être intéressant de mentionner les techniques d’élaboration de la stratégie et de mise en place des indicateurs de performance.

Adopter un ton positif

Malgré les échecs ou le fait d’avoir quitté l’ancienne entreprise sur un désaccord, il est primordial de toujours rester positif. Concrètement, mieux vaut éviter le dénigrement ou la critique. Au contraire, il est recommandé de valoriser chaque expérience. Cette attitude positive permet déjà au recruteur de se faire une idée sur la valeur du candidat.

Se projeter dans l’entreprise

Pour mettre toutes les chances de son côté, il est conseillé de montrer au recruteur que l’on fait déjà partie de l’entreprise. Voici trois astuces pour le démontrer avec subtilité.

Parler de ses valeurs en adéquation avec celles de l’entreprise

C’est le moment d’indiquer que l’on partage les mêmes valeurs que l’entreprise. A noter que pour un DRH, c’est une condition primordiale pour un recrutement pérenne.

Être force de proposition

Pour réussir cette étape, il est nécessaire de se renseigner sur l’entreprise au préalable. En effet, à ce stade, l’enjeu consiste à prouver son implication en proposant des idées nouvelles pour le bon développement de l’entreprise.

Poser des questions

L’entretien devient ici un moment d’échange et d’interaction. Pour cela, le candidat peut discuter de sujets intéressants avec son recruteur, notamment la situation des équipes ou encore les challenges à venir au sein de l’organisation. En plus de démontrer son intérêt pour l’entreprise, le candidat peut valider son choix de poste via les informations complémentaires obtenues.

Conclure en bonne et due forme son entretien d’embauche

« Voilà », bien que traditionnel, ce mot n’est pas satisfaisant comme mot de la fin pour un entretien commercial. Après une introduction, une présentation du parcours et la phase d’échanges, il est recommandé de conclure correctement l’entretien pour le transformer en essai.

Réaffirmer son intérêt

C’est le moment de réitérer son intérêt au recruteur, au vue de toutes les dimensions du poste à pourvoir.

Parler des prochaines étapes du processus de recrutement

Dans l’optique de démontrer son implication à l’emploi commerce, le candidat devrait amorcer l’étape suivante en posant des questions dirigées : quelle est la suite du processus de recrutement ? Quelle est la date estimative de réponse suite à cet entretien ? D’autres éléments sont-ils à fournir pour les prochaines étapes ?

S’impliquer petit à petit dans un projet

Pour montrer encore plus son implication, il est possible de directement proposer d’effectuer un test, comme un rendez-vous de prospection. Les résultats obtenus permettront au recruteur de se faire une idée concrète.

ARTICLES LIÉS