Qui signe les statuts mis à jour ?

Mise à jour des statuts : Pour vous aider dans vos efforts, LegalVision vous fournit des informations à jour sur les étapes à suivre pour mettre à jour les statuts d’une société. En fait, pendant la vie d’une entreprise, de nombreux événements exigent que les statuts de la compagnie soient modifiés. C’est le cas d’un changement de gestionnaire, de la réinstallation de la société ou de la cession d’actions. En outre, la mise à jour des états exige l’achèvement des procédures par les partenaires. Par exemple, le vote des associés est requis pour autoriser cette modification des statuts, conformément aux conditions majoritaires énoncées dans les statuts.

Mise à jour des statuts d’une entreprise : toutes les étapes

Dans cet article, LegalVision met votre expérience juridique à votre service pour vous aider à comprendre tout ce qui concerne ce problème. Voici un résumé des points clés à retenir :

A découvrir également : Où se trouve son siège ?

I/ Quelle est la procédure de mise à jour les lois ? II/Dans quels cas une mise à jour des statuts est-elle nécessaire ? III/Quelles sont les formalités pour soumettre le dossier au Secrétariat ?

I/ Quelle est la procédure de mise à jour des statuts ?

Selon le type d’entreprise, la mise à jour des articles nécessitera l’approbation de certains partenaires de l’entreprise. En outre, l’assemblée générale devra se réunir et voter sur cette décision. Mise à jour de l’état du SCI : La mise à jour des éléments d’un ICS, par exemple, nécessite l’accord majoritaire prévu dans les articles. En outre, les articles doivent préciser cette majorité, sinon la mise à jour des articles d’un ICS devra être votée à l’unanimité.

A lire également : C'est quoi un établissement ?

La mise à jour des statuts de la SARL exige, conformément à la loi :

Quorum  : un quart des actions de la première réunion (un cinquième s’il y a une deuxième consultation)

Majorité  : deux tiers des parts des associés présents ou représentés. Les partenaires peuvent alors accorder un quorum et une majorité plus élevés dans les statuts, sans parvenir à l’unanimité.

Articles mis à jour d’une SAS : La décision de modifier les statuts est prise conformément aux termes établis par les partenaires dans les articles, la loi ne prévoit pas la majorité. Dans tous les cas, un procès-verbal de cette décision est établi. En fait, cette formalité, ainsi que la présentation au Secrétariat, peuvent se faire simplement en ligne. De plus, avec LegalVision, vous remplissez un formulaire en ligne en quelques minutes, et nos experts s’occupent de toutes les formalités !

II/Dans quels cas une mise à jour des statuts est-elle nécessaire ?

Les principales évolutions nécessitant des modifications des statuts et des formalités avec le Secrétariat sont les suivantes :

  • Le changement de leader : après la démission, la révocation ou le décès d’un fonctionnaire, un nouveau fonctionnaire devrait être nommé. Les statuts ne devraient être modifiés que si le fonctionnaire est inclus dans les statuts.
  • Transfert du siège social : le transfert de l’inacquisition au même département ou à un autre département.
  • Changement d’objet corporatif : en cas de changement d’activité.
  • La perte de la moitié du capital social : en cas de pertes importantes subies par la société.
  • Changement de dénomination sociale : changer le nom de l’entreprise
  • Changement de la date de clôture de l’exercice : modifier la date de clôture indiquée dans les statuts de la société.
  • Changement de nom commercial : changer le nom sous lequel la société publique est connue
  • L’ affectation d’actions : vendre une partie des actions d’une LLC, EURL ou SCI. Cela vous permet d’héberger un nouveau partenaire, par exemple. De même, un associé qui veut quitter l’entreprise devra vendre ses actions. Les frais d’inscription d’un montant égal à 3% ou 5% du montant du transfert doivent être payés auprès du service fiscal.
  • La vente d’actions : pour SAS ou SAS. Il est soumis à des frais d’enregistrement équivalant à 0,1 % du montant du transfert.

III/Quelles sont les formalités pour soumettre le dossier au Secrétariat ?

Les documents suivants doivent être déposés auprès du Secrétariat :

  • Une copie des éléments mis à jour certifiée conforme à l’original par le représentant légal ;
  • Un certificat de publication ou un avis publié dans un avis juridique de journal ;
  • Une copie du procès-verbal de décision des partenaires ;
  • un formulaire M2 rempli et signé si la modification fait référence à la société ou à M3 pour tous les changements liés à son représentant ;

Comment certifier les statuts ? Les statuts certifiés sont certifiés par le représentant légal (gestionnaire d’une LLC, par exemple). Les mots « certifiés avec l’original » doivent figurer dans la copie des statuts à soumettre au registre. Sur la première page de chaque copie, cette phrase doit être écrite. La copie doit également être datée et signée. Seule la signature du représentant légal (gestionnaire de LLC, par exemple) constitue un engagement au nom de la société.

De plus, si ce n’est pas le représentant légal qui met à jour les statuts d’association avec le Greffe, un mandataire peut le faire à la place. Cette personne a le pouvoir. Le présent document est rédigé et signé par le représentant légal. nomme la personne responsable de compléter le dépôt sur place.

ARTICLES LIÉS