3 conseils pour réussir votre déjeuner d’affaires

La recherche d’un client potentiel est un excellent moyen de contacter et de réseauter des personnes pouvant vous aider à faire avancer votre carrière professionnelle. C’est ce pour quoi l’étape du déjeuner d’affaires est importante lorsque vous souhaitez conclure un marché avec un partenaire commercial, un prospect, etc. Au vu donc des objectifs importants de ce repas, il est primordial de bien le réussir. Voici alors 3 conseils donnés dans cet article pour vous aider.

Choisissez la date du déjeuner d’affaires puis envoyez officiellement les invitations

Eh oui ! Pour atteindre la réussite de votre déjeuner d’affaires, il faudrait en tout premier lieu connaître certains termes de base. Il faudrait que vous choisissiez la date à laquelle l’événement aurait lieu tout en commençant d’abord par définir le sujet du déjeuner en question. C’est-à-dire qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit pas d’un simple déjeuner, mais plutôt d’un déjeuner d’affaires. Par conséquent, il faudra s’assurer de bien définir et maîtriser à l’avance le sujet du déjeuner pour ne pas faire piètre figure devant vos invités.

A découvrir également : Un accompagnement des entreprises pour respecter le décret tertiaire

Ensuite, une fois que vous aviez à l’esprit ce dont vous vouliez discuter au cours du déjeuner d’affaires, il va falloir que vous identifiez une date propice pour réaliser cela. Ainsi, pour bien vous y prendre, il faut vous assurer de choisir une période dans laquelle, vous savez que dans votre secteur, les affaires sollicitent peu la présence des personnes à inviter. Après que cela ait été fait, il faut que vous envoyiez une proposition de rencontre à toutes les personnes concernées. Ce, en demandant bien évidemment leur approbation.

En effet, sachez que demander l’avis des invités vous assure qu’ils seront effectivement présents au déjeuner d’affaires. Pour ce faire, évitez bien sûr les messages de dernière minute puis prévenez les partenaires ou les clients, trois semaines, voire 1 mois à l’avance.

A lire également : Comment développer votre activité avec CegidLife ?

Faites un choix du lieu du déjeuner d’affaires et de l’aménagement

En réalité, ici, il faudra choisir un cadre reflétant ce que vous aurez à exposer, selon l’objectif du déjeuner d’affaires que vous vouliez. Par exemple, s’il s’agit de faire un compte rendu de l’évolution d’un projet, sachez que vous n’avez pas besoin de grands artifices. Ceci, au risque d’éveiller des soupçons à propos de votre gestion. L’on vous recommande un cadre sobre, mais à la fois élégant qui va suffir à mettre vos convives à l’aise.

En ce qui concerne l’aménagement, l’on vous conseille de préférer une disposition de table ronde, car il s’agit d’un déjeuner d’affaires formelle. Certes, vous aviez la possibilité de décider d’indexer la place de chaque individu, mais sachez que vous envisagerez cette option uniquement si vous attendez des personnes d’un certain rang. Au cas contraire, il est clair que vous risquez d’offusquer quelques personnes et empiéter des négociations sur le cours, s’il y en a.

Pour éviter tout cela, il vaut mieux que vous laissiez chaque invité choisir à son arrivée sa place. Mais faites diligence en vous positionnant de façon à faire face à tous.

Préparez les supports et la communication en n’oubliant pas le repas

Après ces deux premières étapes passées, il y a un moment très important du déjeuner d’affaires à ne pas négliger. Il s’agit du moment où vous devriez faire votre présentation. Ainsi, pour que le déjeuner d’affaires avec les clients ou les partenaires soit couronné de succès, il faudrait qu’il soit parfait. Il faut donc vous assurer de bien le préparer le plus tôt possible, tout en n’omettant aucun détail.

Prévoyez tous les événements fâcheux pouvant survenir et également des solutions. Il est à noter que les supports de communications doivent être vraiment adaptés aux invités et très faciles à comprendre.

Pour finir, il faut également préparer des sujets de discussion afin d’entretenir vos invités avant le début du déjeuner d’affaires.

Il est souvent dit que les dernières impressions sont celles qui restent gravées puis conditionnent les décisions. Ainsi, renseignez-vous sur les éventuelles allergies de vos invités, pour le menu. Élaborez donc ensuite le menu en fonction de cela, en mettant bien l’accent sur des plats légers et simples. Pour la boisson, l’on vous recommande de ne pas exagérer dans l’alcool. Pour tout éviter, prévoyez des breuvages légers comme le vin et l’eau.

ARTICLES LIÉS