Qu’est-ce qu’un logiciel BPM (Business Process Management) ? Définition et fonctionnalités

Qu'est-ce qu'un logiciel BPM (Business Process Management) Définition et fonctionnalités

Afin de produire un résultat fini conforme, il est tout à fait possible d’automatiser certains processus métier. Cela se fait par le biais d’un logiciel BPM ou Business Process Management. Présent dans la grande majorité des entreprises, il s’agit d’un outil précieux qui a de nombreux avantages.

Le logiciel BPM, c’est quoi ?

Un logiciel BPM est un logiciel qui permet de définir, de gérer et d’automatiser des processus métier au sein d’une organisation afin qu’ils soient plus efficaces et efficients. Le logiciel Business Process Management va alors modéliser les différents processus pour ensuite les automatiser. L’outil BPM va ensuite bien entendu surveiller en permanence le bon déroulé des opérations.

En d’autres termes, le logiciel BPM permet la création de workflows pour automatiser certaines tâches en entreprise et contrôler différents processus. Il prendra par ailleurs en compte les indicateurs clés de performance pour garantir le bon fonctionnement de l’entreprise de manière globale.

On trouve plusieurs sortes de ces logiciels comme par exemple le low code BPM proposé par Axelor. Cette solution BPM permet de véritablement personnaliser l’outil utilisé sans devoir utiliser des lignes de code complexe, ce qui le rend d’autant plus accessible.

Quels sont les avantages du logiciel BPM ?

Le logiciel BPM offre différents avantages et c’est d’ailleurs pour cette raison que les entreprises l’utilisent depuis déjà de nombreuses années. On peut notamment citer :

  • La transparence : Chacun comprend ainsi mieux sa place et son rôle au sein d’un processus global. La solution BPM facilite la compréhension du processus dans son ensemble pour les employés, mais aussi les managers.
  • L’adaptation : Il permet d’adapter le fonctionnement de l’entreprise et les processus métier en fonction des changements. Cette réactivité est appréciable, car elle permet de rester compétitif en toute circonstance.
  • La simplification : Le logiciel BPM simplifie les processus pour les rendre à la fois rigoureux et agiles. On peut dès lors ne conserver que les modules pertinents pour son activité, ce qui permet de faire des économies ou encore de gagner du temps.
  • L’amélioration : Cet outil est aussi un moyen de cibler les points à améliorer et donc d’optimiser les processus dans leur ensemble grâce à une vision globale. Une nouvelle fois, réduction du temps et des coûts seront des conséquences directes de ces améliorations.
  • La performance et le contrôle qualité : Plus que des processus efficaces, ce sont aussi des processus performants et conformes qui vont être mis en œuvre. Cela peut être tout particulièrement intéressant pour les entreprises qui se doivent de respecter des normes spécifiques par exemple.

Comment choisir son logiciel BPM ?

Dès lors que l’on envisage de choisir un logiciel BPM, on peut très vite se rendre compte qu’il en existe de très nombreux sur le marché. Plusieurs critères sont alors à prendre en compte comme :

  • Les fonctionnalités : Il faut ici savoir avant tout quel est son projet exactement et pourquoi on souhaite intégrer cet outil dans son entreprise. Une liste de priorités doit être dressée pour pouvoir écarter les logiciels qui ne répondraient pas à ses exigences.
  • L’évolutivité : Un bon logiciel BPM doit accompagner l’entreprise tout au long de son évolution. Il doit donc être en mesure d’évoluer, que ce soit au niveau technique, métier et organisationnel.
  • La simplicité de déploiement et d’utilisation : Il s’agit aussi d’un critère important pour que l’installation du logiciel puisse agréable pour l’ensemble des collaborateurs. L’accompagnement proposé par l’éditeur de l’outil va ici jouer un rôle clé. Mais c’est aussi une interface ergonomique et intuitive qui fera toute la différence au quotidien.
  • La souplesse du paramétrage : La personnalisation doit aussi être au cœur de l’outil choisi. Si l’on ne dispose pas des compétences informatiques en ce sens, alors peut-être qu’un logiciel BPM low code sera préférable pour mettre en œuvre les changements souhaités.
  • Le budget : Dernier critère et non des moindres, celui qui concerne le coût de l’outil. Il doit être en cohérence avec les possibilités de l’entreprise. Il faut cependant garder en tête qu’il s’agit d’un investissement et que son installation entrainera une réduction sur d’autres coûts.

ARTICLES LIÉS