Quand signer son contrat intérim ?

Un contrat en intérim est mis en place à partir du moment où un intérimaire est prêt à travailler avec une rémunération au compte d’une entreprise ou d’un autre individu. Il existe naturellement différentes sortes de contrats en intérim, comme le Contrat à Durée Déterminée (CDD) ou le Contrat à Durée Indéterminée (CDI).

Toutefois, en intérim, le tout premier document que l’intérimaire devra signer est le contrat de mission. Celui-ci permet à l’intérimaire de connaître les détails de sa mission en intérim, en quoi consiste le travail et la rémunération. Découvrez dans cet article quand doit être signé ce fameux contrat d’intérim.

A découvrir également : Une explication simple du statut d'auto-entrepreneur

Qu’est-ce que le contrat en intérim ?

Pour commencer, voyons ce qu’est concrètement le contrat pour un travail en intérim.

En réalité, il arrive qu’une société ait besoin de quelques salariés supplémentaires pour une durée limité et fasse donc appel à une agence d’intérim pour engager des personnes. Bien que les modalités soient réalisées par l’agence, c’est bien l’entreprise et l’employeur qui fixeront les termes, comme le salaire et la durée.

A lire également : Restauration-hôtellerie : quels sont les métiers qui recrutent le plus ?

En fait, le but du contrat de mission pour un intérimaire, consiste à réguler de façon légale le lien entre l’employeur et le salarié intérimaire. Cela permet d’avoir la meilleure transparence possible ainsi que de déclarer son activité aux yeux de la loi. Ce contrat de mission doit impérativement être donné au salarié concerné minimum 48 heures avant le début de la mission.

Combien de temps dure un contrat en intérim ?

Un contrat en intérimaire peut avoir des durées de travail plus ou moins longues. Loin de l’idée reçue dans laquelle ce ne sont que des contrats à très courtes durées, certains peuvent s’étaler sur plusieurs mois.

Néanmoins, dans la loi française, un contrat pour une mission en intérim doit durer au minimum un jour, et au maximum dix-huit mois. Les contrats de mission peuvent être renouvelés, mais le renouvellement ne peut être fait plus d’une seule foi par l’agence et l’employeur.

La grande spécificité du contrat de mission pour un intérimaire, réside dans la grande flexibilité qu’il procure pour l’employeur et le salarié. Dans une certaine période donnée, l’employeur peut décider de prolonger ou d’écourter la mission sans préavis et sans plus de démarches administratives. Pour éviter les abus, la mission ne peut être réduite de plus de dix jours.

Pourquoi certaines entreprises font appel à des intérimaires ?

Bien que cela soit utile aux entreprises, les missions en intérim sont régies par la loi du travail qui régule strictement l’activité. Ainsi, un employeur n’a pas le droit d’engager un intérimaire pour remplacer du personnel de façon durable dans son entreprise. Il existe certains cas seulement où un intérimaire peut être engagé dans une société, avec un nouveau contrat.

D’abord, pour remplacer un employé absent sur une durée déterminée, par exemple, lors d’un congé, d’une maladie ou arrêt de travail. C’est par ailleurs le cas le plus courant lorsqu’un intérimaire est engagé pour travailler dans une entreprise. Ils permettent d’être formé rapidement selon leurs qualifications et de remplacer temporairement un employé régulier de l’entreprise.

Dans le cas d’un accroissement de la production d’une entreprise. Cela est souvent le cas dans les entreprises d’emballages, en agro-alimentaire ou autres secteurs où la production peut être amenée à augmenter de façon temporaire sur une période donnée.

Dans ce cas précis, il n’est pas rare qu’une entreprise fasse appel à des intérimaires pour obtenir de la main d’œuvre rapidement. Cela permet de combler un manque de salarié, sans avoir besoin de recruter de nouvelles personnes, l’agence d’intérim contacte des travailleurs directement.

De plus, dans le cadre d’un travail saisonnier, une entreprise peut faire appel à une agence d’intérim pour obtenir des salariés. En effet, la période étant assez courte, un employeur peut légalement faire appel aux services d’intérimaires pour travailler sur la période de juillet à août. En règle générale, c’est une période clé pour beaucoup d’entreprises qui ont dès lors besoin de main d’œuvre.

ARTICLES LIÉS