Qu’est-ce qu’une substance psychoactive ?

Qu'est-ce qu'une substance psychoactive

Autrefois, le mot drogue voulait dire un médicament préparé par les apothicaires afin de soulager les maux des malades. Aux XVI et XVIIe siècle, le tabac était encore utilisé pour guérir certaines plaies. Au XIXe, des chirurgiens se servaient de la cocaïne pour amoindrir les douleurs de leurs patients.

Cependant, comme vous pouvez le constater, les substances psychoactives sont de nos jours détournées puis utilisées à des fins illicites. Aujourd’hui, elles désignent l’ensemble des produits agissant sur le cerveau, que l’usage en soit interdit ou autorisé. Voici tout ce qu’il faut savoir sur les substances psychoactives.

A voir aussi : Assurer le développement d'une entreprise avec la data

Les différents types de substances psychoactives

Une substance psychoactive ou produit psychoactif est une substance qui change le comportement, la conscience ainsi que l’humeur. Elle agit sur le cerveau et modifie ce que la personne ressent : en fonction de son principe actif, elle apaise, modifie, altère la réalité ou excite.

Les substances psychoactives peuvent provenir d’élément tout à fait naturel (généralement originaires d’une plante) ou de synthèse (c’est-à-dire chimiquement conçues en laboratoire). Elles peuvent être sous forme liquide, poudreuse, ou en comprimés. Ce qui fait que les modes de consommations sont nombreux et variés (à ingérer, à snifer, à injecter…).

A lire également : Pourquoi se former au cours de sa carrière?

Quel que soit le résultat désiré, une consommation quotidienne de produit psychoactif présente de réels dangers pour l’organisme.

qu'une substance psychoactive

Depuis quelques années, il y a des propos au sujet d’une drogue sans produits, c’est-à-dire dépourvu de substance psychoactive, mais qui peut aussi entraîner une dépendance ainsi que des comportements addictifs.

Les différences entre illicite et licite

Licite veut dire autorisé par la loi et illicite interdit pas la loi. Cela veut dire donc qu’il y a des substances psychoactives réglementées par l’Etat et d’autres qui sont strictement interdites.

Celles qui sont autorisées concernent l’alcool, le tabac, le poppers et les médicaments. Vous pouvez vous en procurer en vente libre, ce qui veut dire qu’un commerçant a bien le droit de les commercialiser tant qu’il dispose d’une autorisation reconnue et qu’il respecte la réglementation. Toutefois, l’alcool et le tabac sont interdits aux mineurs, de même que certains médicaments qui nécessitent une ordonnance de la part du médecin.

À l’inverse, il y a les substances psychoactives illicites bannies par la loi. En fonction des pays, elles peuvent être interdites à la vente, à la consommation, et même à la détention. Prenons l’exemple de la France où il est formellement interdit d’avoir, de consommer ou de commercialiser du cannabis alors que des pays comme le Pays-Bas ont autorisé sa vente même que sa consommation.

À propos de la polyconsommation

On parle de polyconsommation lorsque que l’on consomme plusieurs produits en même temps : alcool et cigarette, cannabis et alcool, etc. La polyconsommation peut être occasionnelle, lors d’une soirée par exemple.

Elle peut également devenir une habitude et être vraiment problématique. En effet, certains associent deux produits psychoactifs en même temps pour démultiplier et booster les effets. Ce qui par conséquent augmente les risques graves pour la santé de même que les risques de dépendance. On peut même développer une polydépendance qui signifie la dépendance à plusieurs substances psychoactives.

ARTICLES LIÉS