Comment créer une SARL ?

Mettre en place son entreprise et se lancer dans de nouveaux défis est une bonne chose. Car, vous serez votre propre patron. Mais parmi SAS, SARL et autres statuts juridiques, vous avez réussi à porter votre choix sur SARL. Toutefois, vous ne savez plus comment faire pour son implantation. Eh bien, voici un article qui vous montre étape par étape comment créer votre SARL et ses avantages.

SARL : quel avantage à opter pour ce statut juridique ?

Plusieurs avantages justifient le choix de SARL. En effet, lorsque vous voulez lancer votre entreprise, vous pouvez, avec n’importe quel capital non seulement commencer ; mais d’adopter le statut juridique de SARL. Pour dire, personne ne vous impose un niveau de capital donné avant que vous ne bénéficiiez de SARL. C’est un avantage parmi tant d’autres.

A lire aussi : Comment mettre fin à un contrat de remplacement ?

L’autre avantage conjointement lié, c’est que de cette manière, vous sécurisez ainsi votre activité en optant pour SARL. Outre cet avantage, avec ce statut juridique, vous avez la possibilité d’avoir plusieurs dirigeants que vous souhaitez avoir. Mieux encore, tous ces associés, aussi nombreux soient-ils, bénéficieront d’une protection simplement en choisissant SARL. Voilà toutefois, quelques avantages non négligeables et non exhaustifs mais flexibles et faciles d’adoption.

Le processus de création d’une SARL

Plusieurs étapes caractérisent le statut juridique de la SARL. Il s’agit en réalité de clarifier tout ce qui pourra contribuer au bon fonctionnement de l’entreprise.

Lire également : Les avantages fiscaux pour les entreprises

Consigner les clauses de fonctionnement de l’entreprise

C’est à ce niveau il faut préciser la relation que doivent avoir les associés. Parler aussi du dépôt des fonds concernant les apports numéraires. Mais attention, pour la rédaction des statuts, attachez-y du prix pour éviter à l’avenir de lourdes conséquences. Ainsi, mentionnez votre dénomination, l’objet social de votre société, la forme de votre SARL. Et ce, sans omettre de définir la part qui doit revenir à chaque actionnaire, le montant du capital social ; toutes les identités des associés co-fondateurs, le siège social, etc. Tout ceci doit-être claire.

Consigner l’acte de nomination du/des gérant(s)

Parce que, c’est une entreprise à statut juridique SARL, elle peut être dirigée par un ou plusieurs gérants. De ce fait, vous devez nommer de personnes physiques capables de gérer l’entreprise.

Choisir un commissaire aux apports

Il est important de définir quelqu’un au commissaire des apports parce que son rôle est d’apprécier l’effort de chaque actionnaire. De ce fait, les parts pourront être bien reparties.

Nécessité de signer les statuts de la SARL

S’associer pour une SARL doit être actée. Il urge donc que chaque actionnaire ayant participé à la rédaction de statut signe en indiquant lu et approuvé. Cela peut paraître banal mais notifie le consentement des associés. Ce n’est qu’après signature que vous pourrez certifier votre document et l’enregistre dans un délai maximum d’un mois.

Effectuer le dépôt du capital en banque

Le dépôt en banque des fonds apportés est capital pour la sécurité de l’entreprise. Et ce fond ne pourra être touché que sur présentation de l’acte juridique de la SARL. On parle de présentation de l’extrait du Kbis.

Porter l’information aux journaux

Pour que l’on sache que vous existez et pour demander vos services, il faut porter l’information. Et ce, dans un journal d’annonce légale en publiant simplement l’acte de constitution de la SARL.

Déposer des documents au CFE compétent

Pour finir avec les étapes de création d’une SARL, il faut laisser deux exemplaires du document au CFE qualifié.

ARTICLES LIÉS