Aménagement urbain : 3 zones sensibles à sécuriser

Les travaux d’aménagement urbain rendent une ville plus attrayante. Au-delà de l’esthétique, la rénovation urbaine se doit d’être sécurisante pour les usagers de chaque zone concernée. Il faut surtout miser sur la sécurisation des endroits les plus fréquentés, comme la proximité des écoles ou encore les passages piétons. Désormais, il existe des panneaux de signalisation plus innovants pour valoriser l’image de votre ville. Il existe alors certaines zones sensibles à sécuriser dans le cadre d’un projet d’aménagement urbain.

Posez des panneaux de signalisation aux abords d’une école

Dans le cadre d’un aménagement urbain, la sécurité des enfants est une priorité absolue. Une école en ville se trouve en effet à proximité directe de la voie publique. Comme plusieurs usagers peuvent emprunter cette zone au même moment, le renforcement des signalisations s’avère indispensable.

Lire également : Agence de naming : pourquoi la contacter ?

Afin d’éviter les accidents, il est de ce fait primordial d’en savoir plus sur la sécurisation des abords d’un établissement. Concrètement, il est indispensable d’installer des panneaux de sortie d’école, de part et d’autre de la route. Le texte inscrit devra être visible, aussi bien par les conducteurs et que par les cyclistes qui fréquentent cette zone sensible. Pour bien mettre en évidence le panneau, il vaut mieux choisir un modèle lumineux.

Il est aussi possible de compléter les panneaux de sortie d’école avec un autre panneau muni d’un visuel d’enfant à taille réelle. Cela permettra de renforcer la sécurité de cette zone sensible. De plus, les automobilistes limiteront leur cadence et rouleront à une vitesse décente. Pour sécuriser le déplacement des écoliers, il est même envisageable de poser des barrières métalliques le long du trottoir.

A lire aussi : Tout savoir sur la formation en Ressources Humaines à Bordeaux

Signalétique école

Signalez la présence de pistes cyclables

Depuis quelque temps, les cyclistes augmentent en nombre. Par conséquent, les pistes cyclables sont beaucoup plus fréquentées. Afin que les usagers puissent pédaler en toute sécurité, il est essentiel de créer un aménagement urbain bien pensé. Marquage au sol, panneaux de signalisation, balisage de l’itinéraire, etc. Ce sont autant d’équipements nécessaires pour ce projet.

L’installation d’un totem tracé itinéraire est également conseillée. Il s’agit d’une signalétique qui permet aux cyclistes de ne pas se perdre en cours de route. Cet équipement va en effet leur indiquer leur repère sur l’itinéraire cyclable. Pour que les cyclistes sachent qu’il y a un parking pour vélos non loin de leur parcours, il est aussi possible de poser des signalétiques de stationnement.

Annoncez les passages piétons

Les passages piétons font assurément partie des zones sensibles qui méritent d’être sécurisées. Tous les usagers de la route les fréquentent en effet quotidiennement. Il convient alors de penser un aménagement urbain des plus intelligents pour mettre en évidence cette zone piétonne. Si de base on remarque les passages piétons grâce au marquage au sol, il est peut-être temps d’apporter une solution plus novatrice.

Pour que les piétons traversent la route en toute quiétude, l’idéal serait d’installer des panneaux de signalisation lumineux aux abords du passage. N’hésitez pas à également mettre en place plus d’éclairage sur cette zone sensible. Cela limitera au maximum les risques d’accident la nuit, lorsqu’il y aura du brouillard ou par temps pluvieux.

Installez des ralentisseurs pour limiter la vitesse des véhicules

Les ralentisseurs sont aussi des équipements à envisager sérieusement pour sécuriser les zones sensibles de votre ville. Ces dispositifs, qui se présentent sous la forme de dos d’âne ou de plateaux surélevés, obligent les conducteurs à réduire leur vitesse pour éviter tout dégât au niveau de leur véhicule.

Cette solution est particulièrement efficace si vous souhaitez limiter la circulation dans une zone fréquentée par des piétons et des cyclistes. Effectivement, elle permettra aux usagers les plus vulnérables de circuler en toute sécurité sans avoir peur d’être percutés par un automobiliste peu attentif.

Lorsque vous installez des ralentisseurs, veillez cependant à ne pas créer d’autres problèmes en termes de fluidité du trafic. Le but n’est pas non plus d’inciter les conducteurs à faire le slalom entre ces obstacles ! Des études ont ainsi montré qu’il était préférable que l’espace entre deux ralentisseurs soit compris entre 30 et 50 mètres pour assurer une circulation harmonieuse.

Vous devez impliquer votre commune. Pour cela, n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un expert en aménagement urbain qui saura vous guider et trouver la meilleure solution pour garantir la sécurité dans vos zones sensibles.

Ajoutez des éclairages pour renforcer la sécurité nocturne dans les zones à risque

La sécurité la nuit est un aspect important à considérer lorsque vous envisagez des améliorations pour vos zones sensibles. Les éclairages peuvent jouer un rôle crucial dans ce domaine. Ils permettent non seulement aux piétons et aux cyclistes d’être bien visibles, mais aussi de dissuader les criminels potentiels qui préfèrent agir dans l’obscurité.

Lorsque vous planifiez l’installation d’un éclairage public, tenez compte des caractéristiques de votre zone sensible. Par exemple, si c’est une rue résidentielle peu fréquentée, il peut être judicieux d’envisager des lampadaires espacés régulièrement sur le trottoir afin de créer une ambiance plus chaleureuse.

En revanche, pour une voie urbaine très fréquentée ou située dans un quartier mal éclairé avec beaucoup d’arbres et de bâtiments voisins, il est préférable d’utiliser des projecteurs puissants qui couvrent toute la surface du passage piéton ou de la piste cyclable.

Il est aussi possible aujourd’hui de recourir à des technologies innovantes telles que les lampadaires connectés. Ces derniers offrent plusieurs avantages en termes de gestion : ils sont équipés de capteurs intelligents qui permettent notamment leur mise en marche dès qu’une personne s’en approche tout en réduisant leur luminosité lorsqu’il n’y a pas besoin d’éclairer fortement une zone donnée.

Sachez que cela représente aussi une solution écologique puisqu’elle permet de réduire la consommation d’électricité tout en garantissant une sécurité optimale. N’oubliez pas aussi que l’installation des éclairages doit être effectuée par des professionnels compétents pour garantir leur efficacité et leur fiabilité dans le temps.

Ajouter un système d’éclairage est une excellente option à envisager si vous voulez renforcer la sécurité nocturne de vos zones sensibles. Les technologies modernes offrent aujourd’hui plusieurs possibilités adaptées à chaque type de zone et chaque besoin spécifique.

ARTICLES LIÉS