Comment fonctionne le 3e pilier ?

Comment fonctionne le 3e pilier ?

Il est fort possible que dans plusieurs années, quand vous aurez pris de l’âge, vous soyez à la retraite. C’est une situation à laquelle il faut vous préparer, car financièrement, vous ne pourrez plus subvenir à tous vos besoins. Ainsi, il est possible de se constituer facilement un capital prévoyance grâce à votre revenu actuel pour profiter pleinement de votre retraite en Suisse : c’est le 3ᵉ pilier. 

Que signifie le 3ᵉ pilier ?

Pour commencer, il est important d’avoir en tête que le 3ᵉ pilier est une réelle assurance vie qui permet par conséquent de mettre de côté une somme non négligeable pour votre retraite. C’est un système de prévoyance retraite mis en place dans un pays comme la Suisse. Ainsi, c’est une façon efficace pour avoir l’assurance d’être stable financièrement même lorsque vous serez à la retraite avec un revenu moindre. Vous trouverez davantage d’infos au sujet de cette prévoyance en suivant ce lien https://www.troisiemepiliersuisse.info/.

A lire aussi : Service client des entreprises, pourquoi privilégier la voie téléphonique ?

Ce système de prévoyance retraite est de cette manière une assurance-vie qui permet aux citoyens suisses et travailleurs en Suisse de déposer un montant auprès d’une assurance ou d’une banque lorsque la personne perçoit son revenu.

C’est la personne qui souhaite bénéficier de ce contrat 3ᵉ pilier qui peut choisir la fréquence des versements et le montant versé à chaque fois. Sachez que même si ce système de 3ᵉ pilier permet d’anticiper un départ à la retraite par prévoyance. Ce capital peut également être utilisé pour divers projets dans certains cas. Par exemple, payer des études, investir dans un bien immobilier ou encore créer sa propre entreprise. De même, en cas de souci majeur comme un décès ou une invalidité qui vous empêche de travailler

Lire également : Pour un séminaire d’entreprise réussi : conseils

Comment fonctionne le 3e pilier ?

Quel est son fonctionnement ?

Tout d’abord, pour répondre à la question de comment fonctionne ce pilier, sachez qu’il existe deux types de 3ᵉ pilier :

  • Le 3ᵉ pilier 3 a
  • Le 3ᵉ pilier 3 b

Ce premier contrat est accessible pour les personnes travaillant en Suisse et dans certaines régions frontalières. Ainsi, avec ce type de prévoyance, le montant du capital mis chaque année de côté connaît un plafonnement. C’est environ 20 % du montant du revenu d’un entrepreneur, par exemple.

Avec ce type de prévoyance retraite, le 3ᵉ pilier est un capital qui ne peut pas être touché avant le départ à l’âge de la retraite en Suisse. Certaines particularités pour les entrepreneurs permettent tout de même de toucher un certain montant avant le départ à la retraite.

Puis, le second type de 3ᵉ pilier concerne les résidents qui vivent en Suisse et qui parfois travaillent en Suisse ou à l’étranger. Pour le 3ᵉ pilier 3 b, le montant du capital chaque année n’est pas plafonné. Puis, vous n’êtes pas dans l’obligation légale d’attendre votre retraite pour bénéficier du montant du capital.

Pour que ce système de contrat de prévoyance et d’assurance-vie fonctionne correctement, la personne qui souhaite en bénéficier doit être certaine que le retrait du montant de ces cotisations correspondent à son mode de vie.

Peu importe le taux et le montant choisir pour un de ces trois piliers, un entrepreneur a fortement intérêt de se tourner vers ce système de prévoyance. Cela lui permet de s’assurer un revenu en cas de souci financier avant la date de retrait légale des cotisations. De plus, ce capital n’est pas soumis aux impôts et vous permet ainsi de bénéficier d’une déduction des impôts.

ARTICLES LIÉS