Comment mettre en place un comité d’entreprise ?

Vous êtes un employeur, vous avez dépassé le seuil fatidique de 50 employés et vous devez créer un comité d’entreprise, ce qui peut vous donner une certaine appréhension. Vous vous étiez à peine plongé dans l’arcane de la création d’un EC que vous avez appris que les ordonnances du droit du travail changeraient tout. La CE doit disparaître et sera remplacée par un Conseil économique et social (CES). Logiquement, vous commencez à avoir un mal de tête.

Pour vous aider, nous avons préparé un petit mémorandum sur la façon de le suivre. Nous vous fournissons également des liens vers les définitions juridiques que vous faites référence.

Lire également : Rampes de chargement en aluminium pour votre entreprise

Au fur et à mesure que le sujet évolue légèrement (pour changer le droit social…), c’est ainsi que nous allons procéder. Pour vous y rendre, vous trouverez une note générale sur la façon de suivre, puis un résumé de ce qui était valide jusqu’à présent, et enfin un résumé de ce qui sera maintenant applicable.

Il y a encore quelques décrets d’application. Seulement nous parlerons de ce qui a été établi par la loi et les ordonnances. En outre, les procédures correspondantes sont assez détaillées, donc nous ne mentionnons que les éléments les plus importants.

A découvrir également : En quoi la transformation digitale contribue-t-elle au développement des entreprises ?

Je suis inquiet ?

Si ce n’est pas le cas, il n’est pas nécessaire d’aller plus loin. Mais un nombre croissant d’employeurs vont l’être. La création d’un comité social et économique sera désormais obligatoire pour toute entreprise qui emploie 11 employés ou plus pendant 12 mois consécutifs.

Cependant, les responsabilités du futur CST varieront en fonction du seuil atteint par l’entreprise : 11, 50 ou 300 employés. Pour les entreprises de moins de 50 salariés, compte tenu du contenu des ordonnances, les modifications doivent être mineures. D’un autre côté, si vous franchissez le seuil, l’instance sera déjà créée et le passage à plus de 50 employés devrait (espérons-le) vous causer moins d’inconvénients. Dans ce cas, les pouvoirs du CES seraient alors étendus à un qui correspondaient plus ou moins aux prérogatives actuelles de la CE et du TCST.

Mode de mise en place d’un comité d’entreprise : le mémorandum

  1. Informer le personnel des élections à venir  : La date choisie pour le premier tour doit arriver au plus tard 90 jours après que l’employé ait été informé (p. ex. par publication)
  2. Organiser des élections  : L’employeur doit inviter les organisations syndicales (internes et/ou interprofessionnelles) à négocier le protocole préélectoral. Les listes devraient permettre une représentation équilibrée des hommes et des femmes.
  3. Procéder à l’élection  : les élections ont deux tours. Un premier tour pour lequel chaque liste est établie par des organisations syndicales et un second pour lequel les électeurs peuvent voter sur des listes autres que celles soumises par une organisation syndicale. Le deuxième tour n’aura lieu que si les votes exprimés représentent moins de la moitié des électeurs par école ou si certains des sièges restent à pourvoir.
    1. Lesélecteurs  : Selon l’article L2314-18, « sont des employés des deux sexes ayant atteint l’âge de seize ans, qui ont travaillé au moins trois mois dans l’entreprise et qui n’ont fait l’objet d’aucune interdiction, confiscation ou incapacité en ce qui concerne leurs droits civils »
    2. Candidats éligibles  : Selon l’article L2314-19, « Les électeurs qui ont atteint l’âge de dix-huit ans et qui ont travaillé dans l’entreprise pendant au moins un an sont éligibles, à l’exception des conjoints, partenaires dans un pacte de solidarité civile, cohabiter, ascendants, descendants, frères et sœurs et alliés à la même degré que l’employeur ».
  4. Activez l’instance  : budget prévisionnel, heures de délégation, emplacement d’affichage, fonctions locales, de communication et d’affichage. Il loi prévoit un certain nombre de dispositions. Elles peuvent être complétées par des mesures plus favorables dans le cadre d’une convention collective
  5. Établir la base de données économique et sociale (BDES). Cela permettra de recueillir les informations dont vous avez besoin pour mettre à la disposition du Conseil économique et social
  6. Organiser la réunion pour la création du forum  : à l’ordre du jour, élection des membres des comités obligatoires, mode de fonctionnement et réunion.

Notre conseil : Prenez le maximum de temps pour discuter avec les nouveaux élus du fonctionnement de la procédure. Selon notre expérience, les temps moyens de réunion de la CE peuvent varier très fortement d’une entreprise à l’autre, même sur des sujets comparables.

Toutefois, les discussions et les malentendus concernant l’adoption des procès-verbaux, la documentation, les moyens mis à disposition, la procédure la transmission de documents (en un mot toute la logistique) peut entraîner des pertes de temps significatives et de stress (encore une fois, nous parlons de l’expérience).

Quels changements

  • 50 employés, il a dû créer un comité d’entreprise et un comité sur la sécurité sanitaire et les conditions de travail. Le TCST disparaît et ses tâches sont assumées par le CST, qui absorbe également la CE et la DP Sur
  • Le nombre de représentants . Par exemple, pour l’effectif de 150 à 174 employés, il y avait auparavant cinq fonctionnaires d’EC, 5 titulaires de PP élus et 3 titulaires élus du TCST, ce qui représente un total de 13 membres élus. Ce nombre sera 8 choisi dans le futur CSE avec une dotation comparable (selon un projet de décret, à confirmer).

Retrouvez-vous là : ce qui reste

  • Le comité devrait être consulté sur trois thèmes principaux (qui comprennent des sous-thèmes), temps par année :
    • Adresses stratégiques de l’entreprise
    • Situation économique et financière de l’entreprise
    • Politique sociale des entreprises, conditions de travail et emploi
  • Organiser au moins une réunion par mois pour les entreprises de plus de 300 employés. Au moins tous les deux mois pour les entreprises de moins de 300 employés.
  • Le greffier établit le procès-verbal de chaque réunion et est approuvé par les membres.

Trouver

L’ élaboration de la législation devrait être clairement clarifiée sous peu, selon les dernières annonces. En attendant, vous pouvez et déjà annoncer la tenue d’élections et le début des conversations avec les organisations syndicales. Dans cette affaire, le temps « perdu » aujourd’hui est un gain de temps demain.

Votre HP CE personnalisé

Que vous souhaitiez une transcription complète pour votre fichier ou synthétique pour une livraison rapide, Essayez notre service d’écriture HP CE simple et personnalisé.

Découvrez notre service Votre HP CE personnalisé Que vous souhaitiez une transcription complète pour votre fichier ou synthétique pour une livraison rapide, essayez notre service d’écriture HP CE simple et personnalisé. Découvrez notre service Votre HP CE personnalisé Que vous souhaitiez une transcription complète pour votre fichier ou synthétique pour une livraison rapide, essayez notre service d’écriture CE HP simple et personnalisé. Découvrez notre service

ARTICLES LIÉS