Comment créer un logo d’entreprise efficace ?

creer un logo d’entreprise efficace

Le pouvoir absolu d’un logo est qu’il soit mémorable. Lorsque le logo d’une entreprise peut être reconnu instantanément, elle sait qu’elle est gagnante. Mais on se demande : comment faire pour créer un logo mémorable ? Dans ce guide, on va passer en revue tous les aspects de la création d’un logo d’entreprise.

logo d’entreprise memorable

A voir aussi : Les étapes clés pour choisir un logiciel de gestion des factures fournisseurs efficace

Le processus d’idéation

Pour créer un logo parfait avec un générateur de logo, on doit d’abord faire un point sur toutes les idées possibles. On appelle cela du brainstorming ou encore de l’idéation.

Commencez par le nom de l’entreprise ou le nom.

On commence par dessiner toutes les images qui viennent à l’esprit. On écrit aussi le nom en grosses lettres ; en cursive. On essaie les lettres majuscules et les lettres minuscules, puis on écrit simplement les initiales. On essaie de voir ce qui est bien et ce qui est moins bien.

A lire également : Les outils indispensables pour optimiser la gestion des transports en commun

Penser à ce que l’activité ou à ce que l’entreprise fait.

Là encore, on pense en images. Quelles images résument ce que l’on fait ? Si on possède un salon de coiffure, c’est peut-être une paire de ciseaux. Si on a une chaîne YouTube célèbre pour son déballage d’articles, il s’agit peut-être simplement d’une boîte dont le couvercle a été enlevé.

On combine les deux

On commence à jouer avec les lettres du nom ou celle de l’entreprise. La lettre peut-elle créer une image de ce que fait l’entreprise ? Y a-t-il un moyen de les combiner en une seule image frappante qui décrit à la fois le nom et l’objectif de l’entreprise ?

Créer un livre d’inspiration

Le livre d’inspiration sera composé d’images, de photos, de logos d’autres entreprises que l’on aime, de palettes de couleurs, etc. Ces éléments commenceront à façonner ce que l’on veut dans le design.

Choisir l’esthétique et le ton

Pour beaucoup, on attend toujours ce moment « aha ! », ce sentiment qui permet de savoir qu’on est tombé sur l’image qui résume la marque. Pour aider à se rapprocher de ce moment, on doit passer en revue les principales esthétiques et tonalités.

Minimalisme – De petites lignes fines, des tons de couleur singuliers et le fait de laisser l’imagination du spectateur créer l’image entière constituent une esthétique de logo minimaliste.

Noir – Si on aime les ombres sombres et les couleurs vives comme l’orange, le jaune et le rouge, le look noir est parfait.

Rétro – styles de logos vintage avec un ton rétro.

8-Bit – la nostalgie des vieilles salles d’arcade pour créer le logo.

Créatif – on utilise les outils qu’on utilise pour l’activité pour créer l’image et les mots de l’entreprise.

Avec un créateur de logo, on n’a pas besoin d’un diplôme en graphisme pour produire un bon logo. On a le contrôle total de l’image de la marque en ayant la possibilité de modifier le nom, le slogan, le symbole, la palette de couleurs et la forme.

  • Nom – on décide si on veut utiliser le nom du responsable, ou le nom de l’entreprise ou seulement les initiales. On modifie ensuite la police, la taille de la police, l’espacement et la hauteur.
  • Slogan – Il s’agit du slogan de l’entreprise. Il faut trouver quelque chose d’accrocheur. Puis on le personnalise !
  • Symbole – on choisit parmi les nombreux symboles générés par l’outil de création ceux qui correspondent à l’identité de l’entreprise.
  • Schéma de couleurs – on sélectionne les couleurs de chaque élément du logo. On les mélange pour faire ressortir chaque élément.
  • Forme – on ajuste le design du logo de l’entreprise jusqu’à ce que chaque pièce ait exactement la bonne taille.

Test et ajustements

Une fois que le logo a été créé, vous devez le tester et procéder à des ajustements si nécessaire. Cette étape permet de s’assurer que le logo communique efficacement l’image et les valeurs de l’entreprise.

Le premier test consiste à regarder attentivement le logo dans différentes tailles, tant en grand format qu’en petit format. Vous devez vérifier que tous les éléments du logo restent clairs et lisibles, même lorsqu’ils sont réduits. Si certains détails deviennent flous ou illisibles, il faudra effectuer des ajustements pour améliorer la visibilité.

On peut réaliser un test d’impression en imprimant le logo sur différents supports tels que du papier, des cartons ou encore des objets promotionnels. Cela permettra d’évaluer la qualité de l’impression ainsi que la fidélité des couleurs par rapport à celles choisies lors de la création du logo.

Un autre aspect crucial est la compatibilité du logo avec les différents supports numériques tels que les sites web ou les réseaux sociaux. On doit vérifier si le rendu du logo reste cohérent lorsque celui-ci est affiché sur un écran d’ordinateur ou un smartphone.

Pour obtenir un retour objectif sur son impact auprès du public cible, on peut aussi réaliser une enquête auprès d’un panel représentatif pour obtenir leurs avis et impressions quant au design global et aux messages véhiculés par le logo.

Si suite aux tests réalisés quelques imperfections sont identifiées, il ne faut pas hésiter à apporter les ajustements nécessaires afin d’optimiser l’impact visuel ainsi que la communication globale du logo. Cela peut impliquer de revoir certains détails, d’harmoniser les couleurs ou encore d’affiner la typographie.

La phase de test et d’ajustements est essentielle dans le processus de création d’un logo efficace. Elle permet de s’assurer que le logo répond aux objectifs visuels et communicationnels fixés par l’entreprise. En étant attentif aux retours des utilisateurs potentiels, il est possible de peaufiner le design pour obtenir un résultat optimal qui reflète l’image et les valeurs de l’entreprise de manière percutante.

Intégration du logo dans l’identité visuelle de l’entreprise

Une fois que le logo a été créé et testé, pensez à bien préciser quelles sont les couleurs exactement utilisées dans le logo. Il faut donc fournir un nuancier précis comprenant tous les codes RVB, CMJN ou Pantone correspondants aux teintes choisies lors de la création du logo.

Parallèlement, pensez à bien définir les règles claires concernant l’emplacement et la taille minimale du logo sur différents supports tels que le papier en-tête, les cartes professionnelles ou encore la signalétique extérieure. Cela garantit que le logo sera correctement affiché sans perte de lisibilité ni altération visuelle.

En plus des indications techniques liées au rendu esthétique du logo, pensez à bien marquer et communiquer efficacement avec le public cible. En créant des règles strictement définies concernant son utilisation, on s’assure que le logo sera toujours présenté sous son meilleur jour, renforçant ainsi l’image d’une entreprise professionnelle et cohérente.

ARTICLES LIÉS