La communication non-violente au travail : améliorer les relations professionnelles

La communication non-violente au travail améliorer les relations professionnelles

La communication non violente (CNV) est une technique de communication fondée sur l’idée selon laquelle les individus doivent être entendus et que chaque personne doit se sentir respectée et valorisée. Le but est de créer une culture de respect et de collaboration en incitant chacun à exprimer ouvertement et directement ses ressentis, sans recourir à la violence verbale ou physique.

Origine de la communication non-violente

La communication non violente est une technique qui a vu le jour dans les années 1970, créée par Marshall B. Rosenberg, docteur en psychologie appliquée. Celui-ci a été l’élève du psychologue Carl Rogers, fondateur de l’approche centrée sur la personne. Pour en savoir plus sur ce type de communication, vous trouverez plus de détails ici.

A voir aussi : Quel système d’information pour gérer mon industrie en 2023 ?

Marshall B. Rosenberg évoluait en tant que médiateur dans des conflits entre des défenseurs des droits civiques et des organisations luttant contre les discriminations. Dans ce contexte, il a fondé le Centre pour la communication non violente dont la mission est de faire connaître cette méthode de communication.

Définition de la communication non violente

La communication non violente au travail est une solution qui vise à rendre les gens plus conscients de ce qui se passe pour eux-mêmes et les autres afin d’échanger avec respect. Marshall B. Rosenberg écrit que cette technique désigne le langage et les interactions qui consolident notre aptitude à traiter les autres avec bienveillance et les inspirer à en faire de même.

A lire en complément : Conventions professionnelles : 3 supports à proposer à vos clients

Mais, il faut savoir que la communication non violente n’est pas une prescription magique pour résoudre tous les conflits relationnels. En fait, elle permet de se libérer de vieux schémas et idéologies liés à notre éducation et à nos interactions sociales afin de pouvoir reprendre les rênes de la communication.

La communication non-violente au travail améliorer les relations professionnelles

Intervention de la communication non violente au travail

La communication non violente au travail est bénéfique, tant pour la direction que pour le personnel opérationnel. D’abord, elle aide les gens à apprendre à s’écouter, à se faire confiance et donc à faire confiance aux autres. Elle permet ainsi de sortir des enjeux de pouvoir et des échanges fondés sur les rapports de force.

Sur le plan collectif, cette méthode de communication facile non seulement la création d’un élan de coopération et la cohésion d’équipe, mais développe aussi le soutien mutuel, l’empathie, la solidarité, etc. En d’autres termes, elle permet de restaurer le sentiment de confiance et de responsabilité dans les relations avec les collègues et les managers. Elle peut aussi intervenir dans la résolution des conflits.

À cet effet, les concernés pourront éviter les phases d’escalade des relations (le blâme, la confrontation, l’agression, la séparation). La CNV fournit des solutions en amont, non pas pour éviter le conflit, mais pour en sortir plus aisément.

Les principes de base de la communication non violente au travail

Les principes de la communication non violente peuvent être appliqués au travail afin d’accroître la collaboration et la coopération entre collègues.

L’empathie peut servir à comprendre les perspectives et les opinions des collègues, même si elles ne sont pas toujours les mêmes. De ce fait, vous pourrez éviter les conflits ainsi que les malentendus.

La responsabilité personnelle permet de considérer ses actions et leur effet sur les autres et de s’excuser honnêtement en cas d’erreur. Ce qui permet de consolider la confiance et le respect mutuels.

En ce qui concerne la régulation des émotions, elle vous aide à rester calme et à ne pas réagir de manière excessivement aux conflits ou aux situations stressantes. Par conséquent, cela rend plus facile la prise de décision et la résolution des problèmes.

Quant à la coopération, elle a pour but de trouver des solutions mutuellement acceptables afin d’atteindre les objectifs définis. Elle favorise ainsi la créativité ainsi que l’innovation en prenant en compte les idées de tous les membres de l’équipe.

ARTICLES LIÉS