Organisation du travail : faire face à la pénibilité

Dans le monde de l’entreprise, la question de la pénibilité est devenue un enjeu incontournable. Dans les ateliers ou les bureaux, les managers essayent de faire en sorte que les salariés se sentent bien.

Alléger la charge de travail

Dans les usines, depuis déjà plusieurs années, les ouvriers ont vu leurs conditions de travail s’améliorer. En effet, avec la robotisation et l’automatisation, les tâches sont moins pénibles. C’est le cas chez un sous-traitant du secteur automobile qui se trouve dans la périphérie de Nantes.

A lire en complément : Comment choisir une assurance habitation ?

Lorsque l’on pénètre dans les ateliers, on voit des ouvriers affairés sur leur poste de travail. Certains actionne un robot de soudure. Ce dispositif permet de gagner en productivité. Grâce à cette machine, il est possible de faire beaucoup plus de soudure. Il faut dire que les sous-traitants subissent souvent la loi des commanditaires qui souhaitent des prix toujours plus bas. La logique du taylorisme, c’est-à-dire le travail à la chaîne est toujours là même si les choses se sont améliorées. Mais le but du patron est toujours de produire davantage et à moindre coût.

Une amélioration des conditions de travail

Blaise, 34 ans, dont cinq passés dans l’entreprise, reconnaît que leur bien-être est de plus en plus pris en compte. « C’est dans l’intérêt du chef d’entreprise que ses salariés soient en forme, en bonne santé. Lorsque l’on doit rester à la maison pour des soucis de santé, cela désorganise la société », explique le jeune homme.

A lire aussi : Comment choisir un logiciel de comptabilité CSE

Dans le secteur tertiaire, la question de la pénibilité fait partie des variables importantes. Certains responsables de ressources humaines organisent parfois de séminaires pour faire en sorte que les salariés se sentent proches les uns des autres. L’idée est de créer une cohésion d’équipe. Les dirigeants des entreprises utilisent aussi des stratagèmes pour faire en sorte que les salariés restent le plus longtemps possible sur le lieu de travail. Certains installent des tables de ping-pong, d’autres de larges canapés. Dans les start-up, au nom du cool, certaines personnes sont encouragées à rester tard le soir. Des soirées sont parfois organisées.

Des experts interviennent de temps en temps dans les entreprises pour motiver les salariés. Des séminaires sont parfois organisés. L’idée est d’insuffler une bonne énergie. Lorsqu’il y a des commerciaux qui doivent décrocher des contrats, il est important de maintenir l’esprit de compétition et le goût de la victoire.

ARTICLES LIÉS