Le nettoyage de site industriel : comment procéder ?

Le nettoyage de site industriel comment procéder

Qu’importe le secteur d’activité, il est important pour toute entreprise d’assurer la propreté de ses locaux. En effet, la poussière et les résidus de fabrication peuvent impacter la ligne de production, détériorer les produits ou même occasionner des incidents. Or, le nettoyage industriel se présente comme une solution très technique, se conformant à des normes strictes, et devant être réalisée par des experts du domaine. Voici comment procéder à un nettoyage industriel.

L’entretien des pièces usinées

Dans le secteur de l’industrie, les pièces mécaniques ont tendance à accumuler de la poussière et des matières grasses qui finissent par former un amas de saletés. Or, il n’est pas facile de procéder au nettoyage de certaines zones usinées sans se servir des produits dangereux à l’image des solvants ou des lessives.

A lire aussi : Comment bien gérer les congés dans une mairie ?

Les professionnels en nettoyage industriel ont suivi une formation dédiée et maîtrisent tous les protocoles de sécurité associés : port de gants, lunettes, nomes d’entretien dans un lieu ventilé et isolé…).

L’aspiration industrielle

Les sols industriels, subissant la circulation des personnes et des machines et aussi le déversement de produits chimiques, peuvent accumuler des saletés au niveau de leurs fissures. L’usage d’un aspirateur industriel efficace est un bon moyen pour la désincrustation des planchers. Une autolaveuse, associant balayage et nettoyage en profondeur avec sa brosse constitue également un matériel performant.

A découvrir également : Tout comprendre sur l’affichage dynamique

L’hydrodécapage

L’hydrodécapage, communément appelé lavage sous pression, est une méthode très pratique pour le nettoyage des surfaces verticales ou horizontales dégradées ou bien encrassées. Un nettoyeur de haute pression est notamment en mesure d’extraire la saleté qui se trouve sur les façades et les sols.

Le nettoyage de site industriel comment procéder

Le désamiantage

Bien que l’amiante soit interdite depuis les années 1997, on la retrouve toujours dans de nombreux bâtiments vétustes. La méthode du désamiantage consiste ainsi à retirer ce matériau cancérigène en suivant une méthode rigoureuse :

  • Dépoussiérage de la zone
  • Confinement afin de veiller à une étanchéité optimale
  • Elimination de l’amiante
  • Aspiration et brossage de la zone concernée
  • Evacuation des déchets

À noter que seuls les experts sont habilités à entreprendre ce genre de travaux.

Élimination des moisissures

Les moisissures peuvent s’avérer toxiques pour l’homme. Leur développement se fait suivant certaines conditions d’humidité et de chaleur, particulièrement suite à un dégât des eaux.

En vue de vous en débarrasser, un nettoyage de la surface contaminée à l’aide de lingettes humidifiées avec du détergent-désinfectant est nécessaire. Il est aussi possible d’entreprendre un balayage humide pour réduire les risques de mise en suspension dans l’air. Si la zone à couvrir est assez vaste, la méthode de désinfection aérienne (DSVA) se présente comme une excellente alternative à votre disposition.

Nettoyage d’un déversement de mercure

Comme vous le savez certainement, le mercure est un métal dangereux en cas de contact cutané ou d’inhalation de la vapeur de ce produit. Compte tenu de leur mobilité, les gouttelettes de mercure sont à même de s’introduire dans les fissures des planchers lors d’un déversement. La zone touchée devra être soigneusement aspirée.

Entretien des conduits de ventilation

L’air ambiant dans les conduits de ventilation, rarement renouvelé, est susceptible de contenir des bactéries ainsi que des allergènes qui sont nocifs pour la santé. C’est dans ce sens qu’un nettoyage de conduit s’impose afin d’aspirer l’air contenu dans le conduit et de déloger la saleté à travers un brossage accompagné d’une injection d’air comprimé.

ARTICLES LIÉS