Comment choisir ses chaussures de sécurité ?

Comment choisir ses chaussures de sécurité ?

Vous souhaitez acheter une paire de chaussures de sécurité, mais vous ne savez ni quelles normes de sécurité ni quel type de technologie sont les plus adaptées à votre environnement de travail ? Vous ignorez sur quels critères vous appuyer pour déterminer votre choix ? Cet article vous propose toutes les informations nécessaires pour vous décider à bien choisir. 

Choisir ses chaussures de sécurité : environnement de travail et type de protection 

En choisissant vos chaussures de sécurité, vous devez tenir compte du niveau de protection dont vous avez besoin mais aussi de l’environnement de travail. Les chaussures de protection présentent des protections différentes : anti-perforation, anti-abrasion, antidérapante, antistatique, ignifuge, etc. Les chaussures de protection anti-perforation sont indispensables pour des ateliers où se déroulent des interventions mécaniques, tandis que celles qui sont classées ignifuge sont importantes par exemple dans les ateliers de soudure. Les chaussures de sécurité classées anti-abrasion sont utilisées pour résister à une usure prématurée et celles antidérapantes doivent être portés dans un environnement de travail qui présente des sols lisses et gras. Les semelles doivent également être résistantes aux hydrocarbures. Les chaussures de sécurité antistatiques sont nécessaires pour un environnement sensible aux décharges électrostatiques. Suivez ce lien pour en savoir plus sur les chaussures de sécurité.

A découvrir également : Comment gagner de l’argent avec son compte Instagram ?

Choisir ses chaussures de sécurité : le respect de la norme

Le port des chaussures de sécurité est imposé par le volet juridique qui voudrait également que celles-ci soient en conformité avec la norme EN ISO 20345. Cette norme comporte des exigences et se décline en des classes différentes, correspondantes à des protections particulières désignées par des lettres. S’agissant des exigences, elle impose des semelles antidérapantes sur des sols gras et lisses dans un milieu industriel. De plus, l’avant de la chaussure doit être résistant à l’écrasement de 200 joules et l’arrière doit être fermé.

Lire également : Nos astuces pour faire un joli sac personnalisé

ARTICLES LIÉS