Quelles solutions en 2024 pour l’accessibilité des bâtiments pour les malvoyants ?

Quelles solutions en 2024 pour l'accessibilité des bâtiments pour les malvoyants ?

Dans notre société actuelle, l’accent est mis de plus en plus sur l’inclusivité et l’accessibilité. Et lorsque cela concerne les personnes aveugles et malvoyantes, cela nécessite de revoir la disposition des bâtiments à destination du public. Dans cet article, nous allons dans un premier temps explorer les besoins spécifiques des malvoyants puis nous vous présenterons les solutions qui nous semblent les plus pertinentes à l’heure actuelle.

Les besoins essentiels pour l’accessibilité des personnes malvoyantes

Avant d’apporter des solutions concrètes, il est important de bien comprendre comment ce que signifie l’accessibilité pour un malvoyant en identifiant précisément ses besoins. Voici une liste non exhaustive de ceux qui priment concernant les bâtiments : 

A lire en complément : Comment choisir le bon totem d'intérieur pour votre entreprise ?

  • Être capable de se repérer et de se déplacer en toute autonomie. Cela passe notamment par une signalétique adaptée, des systèmes d’annonces vocales…
  • Disposer d’un accès facilité à l’entrée principale et aux différents services proposés dans le bâtiment (accueil, toilettes, espaces de restauration, ascenseurs…).
  • Bénéficier d’un accompagnement adapté dans le cas où le handicap est lourd.

Bien sûr, tout dépendra aussi du type de bâtiment et des services que celui-ci propose. Voyons sans plus attendre les solutions qui permettent de répondre aux besoins que nous venons de citer.

Les solutions populaires en 2024 pour l’accessibilité des bâtiments

Bien que la technologie puisse nous faciliter grandement le vie, ce n’est pourtant pas le seul type de solution envisagé aujourd’hui pour l’accessibilité des bâtiments. Il faut en effet y ajouter l’aménagement inclusif et la formation du personnel.

Lire également : C'est quoi le cours d'une action en bourse ?

Les technologies d’assistance et l’aménagement inclusif

Pour que des personnes malvoyantes puissent se déplacer sans l’aide d’une personne tierce au sein d’un bâtiment, c’est en premier lieu l’installation de balises sonores qui paraît pertinente. En les plaçant à des endroits clés (entrées, ascenseurs…), cela amène en effet un doublage sonore de l’information visuelle. Pour ce qui est du toucher, on peut aujourd’hui utiliser les technologies haptiques sur les écrans tactiles afin que l’utilisateur ait l’impression d’appuyer sur un vrai bouton. Néanmoins, une signalétique en Braille suffit dans la plupart des cas.

En outre, l’aménagement inclusif, qui passe par l’utilisation de contrastes de couleurs vives pour les personnes ayant une vision résiduelle ou encore l’installation de mobiliers conçus pour être facilement utilisables, doit être pris en compte.

La formation et la sensibilisation

Si vous faites partie du personnel et que vous voyez entrer une personne malvoyante, il faut que vous soyez préparé à lui offrir une assistance à la fois adaptée et respectueuse. Et pour cela, il n’y a pas de secrets : rien ne vaut des formations spécifiques qui vous sensibilisent à la question et vous permettent d’intervenir de façon plus efficace en cas de besoin.

ARTICLES LIÉS